Enjeux et stratégie

Linkedin. Viadeo Imprimer Exporter en PDF

  
« Il y a 10 ans, nous étions des pionniers et des défricheurs de l’aménagement numérique des territoires. Depuis sa création, Axione s’est positionnée comme un faiseur d’innovation : les premiers à déployer du FTTH sur une agglomération de plus de 100 000 habitants,  les premiers à faire du DSL en zone rurale, les premiers à déployer des solutions wimax en 4G, les premiers à utiliser massivement les techniques de génie civil allégé en micro-tranchage sur le déploiement de nos réseaux de collecte, encore les premiers sur le déploiement de la fibre sur les réseaux électriques aériens.

 
Axione a également été moteur dans les évolutions des conventions avec ERDF sur l’utilisation de la BT (basse tension). Nous avons également été précurseurs d’une démarche visant à structurer les financements dans les réseaux d’initiative publique d’infrastructures télécoms avec la participation de grandes banques comme le Crédit Agricole, la Caisse d’Epargne ou des fonds d’assurances comme Macif et Matmut. Axione s’inscrit dans une dynamique pour faire évoluer les modèles économiques et les techniques de pose de réseaux.

 

Demain, c’est la fibre pour tous et les réseaux 4G. Concernant le FTTH, nous nous inscrivons dans la politique nationale voulue par le gouvernement qui va définir des règles du jeu dans lesquelles nous devons nous inscrire. Mais dans tous les cas, nous devons trouver les moyens nécessaires, dans des conditions économiques viables, de compléter les couvertures du territoire en très haut débit. Si les grandes agglomérations sont déjà couvertes, le plus grand défi est d’aller connecter 42% de la population qui est répartie sur 90% des communes françaises. Sur ce potentiel, la mutualisation des infrastructures et la subvention publique seront les deux solutions obligatoires pour faire baisser le coût par abonné pour des zones à faible densité.
 
Nous avons aujourd’hui trois axes de travail :

  • Le déploiement du très haut débit avec nos partenaires collectivités dans les 15 départements où nous opérons des RIP qui sont adossés à un Schéma Directeur d’Aménagement Numérique du Territoire (SDTAN) et la réponse à de nouveaux appels d’offre ;
     
  • L’accompagnement des opérateurs dans le déploiement, l’exploitation et la maintenance d’infrastructures mobiles ;
     
  • L’export, avec des premières actions commerciales en exploitation et déploiement de réseaux Très Haut Débit en Angleterre et au Gabon. L’expertise française en la matière fait office de référence au niveau international. »
     
 
Extrait de l’interview de Pierre-Eric Saint André, Directeur Général d’Axione, pour le journal Réseaux VRD.