Les RIP, des outils puissants et pérennes

Linkedin. Viadeo Imprimer Exporter en PDF

Depuis 2004 et le vote de la loi sur la confiance en l'économie numérique, les collectivités territoriales ont investi plusieurs milliards d'euros à travers plus de 149 Réseaux d'Initiative Publique (RIP) d’envergure (+ de 30 000 habitants)*.

 

L’action des RIP en exploitation représente :

  • 373 000 prises FTTH
  • 907 379 prises dégroupées (lignes activées) **
  • 71 192 usagers finaux Wifi / WiMax
  • 3416 usagers finaux satellites
  • 53% des RIP disposent de plus de 10 opérateurs présents sur leur territoire
  • Un différentiel de tarif de 8 à 64 % sur les offres de gros (FTTO) par rapport à l’offre Orange 2013
  • 60 euros annuels économisés pour un ménage sur un abonnement ADSL
  • 2500 ZAE (zones d'activités économiques) raccordées dans le cadre de RIP départementaux ou régionaux
  • 9000 sites publics raccordables dans le cadre de RIP départementaux ou régionaux
     

 
L’Avicca*** résume l’impact des RIP en 7 messages clés :

  • Un moyen de diminuer la fracture numérique haut et très haut débit
  • Une concurrence stimulée
  • Une réduction des coûts d’accès
  • Un accès THD étendu propice à la diffusion des usages innovants
  • Un élément de consolidation du tissu économique
  • Un élément de contexte favorable à la filière numérique locale
  • Une opportunité pour l’emploi
     

  
La seule action d’Axione a permis de créer près de 6000 emplois directs et indirects en 10 ans, de redistribuer 31 millions d’euros de pouvoir d’achat par an grâce au dégroupage total et a facilité le développement de 143 opérateurs locaux.
 

  
*nombre de RIP en projet ou en exploitation déclarés à l’ARCEP à fin 2012
** Inclus RIP départementaux et régionaux + RIP EPCI et communes hors scope de cette étude
*** Association des Villes et Collectivités pour les Communications électroniques et l’Audiovisuel