5 juillet 2017

Oise 2019 : 1er territoire rural fibré d'Europe !

Linkedin. Viadeo Imprimer Exporter en PDF
© Conseil départemental de l’Oise

Martin Bouygues, Président Directeur Général du groupe Bouygues s’est rendu, mardi 4 juillet 2017, dans l’Oise afin de rencontrer Édouard Courtial, Président du Conseil départemental, et Jérôme Bascher, Vice-président du Conseil départemental, chargé de l’administration générale et des finances, et Président du SMOTHD, afin d’assister au Comité syndical extraordinaire du SMOTHD et de signer l’acte d’engagement de Bouygues en faveur de l’avancée de la fibre optique sur le territoire.

Un engagement unique en Europe au service de l'Oise rurale

Dès 14h30, le Comité syndical extraordinaire du Syndicat Mixte Oise Très Haut Débit (SMOTHD) a débuté dans l’hémicycle, en présence de 250 invités. L’occasion pour Édouard Courtial, Martin Bouygues et Jérôme Bascher de signer l’acte d’engagement « Oise 2019 : premier territoire rural fibré d’Europe » et d’évoquer le partenariat déjà existant entre le Département, le groupement Axione-Bouygues énergies et les services de SOBECA.

Deuxième marché de travaux dans l'Oise pour Axione

Axione a réalisé avec succès une première phase de travaux entre 2013 et 2017. Une seconde phase de travaux a déjà débuté. Il s’agit de l’installation d’un réseau tout fibre optique de 10 000 kilomètres. Plus de 600 communes (soit plus de 300 000 logements), principalement rurales, sont concernées. À l’issue de la réalisation de ce contrat, l’Oise sera le premier département intégralement fibré.

Plus de 60 000 heures en insertion

Ces déploiements contribuent directement et indirectement à la création d’emplois. 60 000 heures d’insertion sont prévues sur les deux marchés. Les heures d’insertion permettent à des personnes éloignées de l’emploi de bénéficier de contrats de travail en vue de faciliter leur insertion sociale et professionnelle, et d’apprendre un métier de façon pérenne. Quatre collaborateurs ont déjà été embauchés en CDI chez Axione, trois autres l’ont été chez des sous-traitants. Des partenariats ont également été noués avec des centres de formation dont les apprentis ont pu acquérir, sur le projet, une expérience de plus en plus prisée.

Pour en savoir plus, lire l'article du Conseil Départemental de l'Oise en cliquant ici